Démolition d'un immeuble à La Ferté-Macé

Depuis une dizaine d'années, les bailleurs sociaux doivent faire face à la baisse démographique des petites villes rurales ainsi qu'au moindre intérêt de la population pour ce type d'habitat collectif. 

En 2014, Orne Habitat lança la démolition d'un premier immeuble situé à La Ferté-Macé.  C'est pour les mêmes raisons, qu'en 2016, Orne Habitat fit appel à TTA pour la démolition d’un bâtiment d’habitation composé de 24 logements datant des années 1970. 

 

Comme nous l’évoquions dans un précédent article, TTA propose depuis quelques années son savoir-faire dans l’activité de démolition. La démolition, également appelée déconstruction, consiste en l’abattage complet ou partiel d’un bâtiment. 

 

Afin de mener à bien le chantier de démolition complète de l’immeuble de la Ferté-Macé, TTA a mobilisé une équipe de 6 personnes durant 1 mois. 

Retour sur les principales étapes du chantier

Étape 1 : Le curage du bâtiment

Avant d’attaquer les travaux de démolition à proprement parler, certaines étapes préalables sont obligatoires. Le désamiantage des lieux, par exemple, est l’une des étapes obligatoires.

 

Dans le cadre de la démolition de l’immeuble à la Ferté-Macé, le curage du bâtiment a été l’étape préalable à la démolition. Étape la plus longue et la moins impressionnante de la démolition, le curage du bâtiment consiste à une démolition partielle de l’intérieur de l’immeuble afin de préparer la démolition, une réelle mise à nue du bâtiment.

 

Cette étape de curage a permis le retrait de différents éléments tels que : 

  • le reste du mobilier laissé dans l'immeuble, 
  • les cloisons légères, les portes, les fenêtres, 
  • divers matériaux en bois, plastique ou métal (menuiseries, éclairage, sanitaires, ...), 
  • les sols : moquettes, parquets, lino
  • les éléments de cuisines (éviers...).

Étape 2 : La démolition

Une fois le curage de bâtiment achevé, la démolition a pu être réalisée sous un délai de 8 jours environ.

L’abattage complet de la structure a été réalisé en mettant en œuvre des engins de chantier telles qu’une pelle et pince à démolition. L’étape de démolition du bâtiment est la plus impressionnante du chantier.


Étape 3 : La gestion des déchets

Depuis la parution du décret n°2011-610 en 2011, la gestion des déchets issus de la démolition a évolué.

En effet, pour les bâtiments d’une surface brute supérieure à 1000 m² ayant accueilli une activité agricole, industrielle ou commerciale, un diagnostic portant sur la nature des déchets issus des travaux doit être réalisé avant le dépôt de la demande de permis de démolir.

 

En ce qui concerne la démolition de l’immeuble de la Ferté-Macé, une fois que le bâtiment fut tombé, l’équipe TTA a effectué un déblaiement du chantier : il s’agit alors d’évacuer l’ensemble des déchets restants du chantier de démolition avant de procéder à une valorisation des matériaux par concassage.

 

Cette méthode consiste à broyer en plus petites tailles les gravats et l’ensemble des déchets du chantier dans le but de les recycler en de nouveaux matériaux de construction. Le concassage et recyclage réalisés contribuent ainsi à la valorisation des matériaux de construction en fin de vie. 


Zoom : quand la démolition s'apparente à de l'art...

En changeant de perspective, cet ouvrage de travaux publics s’est véritablement révélé être une œuvre d’art. A travers le prisme de la destruction, l’architecture et l’art se sont confondus afin de nous offrir de véritables jeux de lumière

 

La démolition laisse apparaître des histoires de vie

Les teintes et motifs des papiers peints des années 70' se mêlent à la couleur du ciel. 

 

 

La destruction du bâtiment esquisse des cases de couleurs pastel, laissant à notre imagination la fantaisie d'imaginer les aménagements passés.  

 Merci à Roland Leygue pour les photographies de la démolition.


Vous avez besoin de savoir-faire pour la démolition partielle ou complète d'un bâtiment ?

 

N'hésitez pas à prendre contact avec notre équipe technique pour l'étude gratuite de votre projet. 

Article précédent

Article suivant


Écrire commentaire

Commentaires : 0